jeudi, 24 octobre 2013 18:36

Mythologies de l'Inde, mythologie de l'hindouisme

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une mythologie aussi complexe que l'Univers
Les dieux s'y comptent par millions ; chacun d'eux a des fonctions variées et portent beaucoup de noms différents .

La création des mondes

quelques principes :

L'Absolu Il ne faut pas perdre de vue que la mythologie hindoue a pour base non seulement le monotheisme mais le monisme ou plus exactement le non-dualisme, c'est à dire la conviction que tout ce qui existe se ramène dans sa réalité dernière à l'Un , l'Absolu .
L'Un , l'Absolu , Celà , ou Brahman, est par sa nature même impossible à représenter .Ce qui s'en rapproche le plus est le prânava, syllabe sacrée entre toutes ; Ôm et graphiquement les caractères d'écriture employés pour le designer.
"Tout celà est Brahman" disent les ecritures
"Le Brahman est vérité, le monde est illusion" .

Dans les périodes où l'absolu n'est pas manifesté , le monde n'existe pas , l'un n'est pas devenu multiple, il n'y a ni nature ni âme humaine , il n'y a même pas encore de dieu personnel au sens de la doctrine chrétienne. Cet absolu statique apparait souvent sous les traits de Vishnou :

Vishnou est couché sur un océan de lait infini et immobile , étendu sur un cobra (Ananta= éternité ou absence de temps )
Sa puissance de manifestation est représentée par son épouse sa Shakti ou Lashmi déesse de l'abondance et de l'harmonie.
Du nombril de Vishnou s'élève une longue tige que fait onduler la force vitale Vâyu et qui porte une fleur de lotus rose sur laquelle est assis le premier aspect divin appelé à jouer un rôle concret . C'est le créateur que l'Inde appelle Brahmâ, ou l' Ancêtre primordial .Il a quatre bras dont chaque main tient un livre et quatre bouches dont chacune récite l'un de ces livres .Ce sont les lois eternelles, les Védas auxquelles il doit se conformer dans l'exécution de sa tâche.
Ces lois ,les Vedas sont antérieures à la cration du monde .
Le créateur doit apprendre à en comprendre le sens , le but et l'origine. Sa recherche il l'effectue à l'intérieur de lui-même où il rencontre Vishnou.
"Pour les hindous en effet la recherche intérieure est la seule qui puisse réveler ce qui est mportant , la connaissance du monde extérieur ne pouvant nous donner qu'une vision superficielle . Nécessité de la méditation, des austérités et même du sacrifice, en particulier avant toute création est un des leitmotiv des écritures sacrées de l'Inde et les dieux y sont également soumis "
Après cette première étape des principes fondamentaux et éternels l'étape suivante est celle où apparaissent les dualités-polarités , les oppositions.

Dieux et démons
Indra rois des dieux et Vairochana roi des démons sont instruits conjointement par Brahmâ mais chacun comprend dans cet enseignement unique le rôle qui lui est assigné dans le Cosmos.

barattement de l'ocean de lait
Le mythe du barattement de l'Océan de lait

Une fois cette dualité (ou plutôt polarité ) apparue , du dieu et du diable, la multiplicité peut se manifester, celle des principes secondaires qui permettront la naissance des êtres, du mouvement, des objets individualisés.L'océan de lait devient protomatière et protoenergie où se cristalliseront les individualisatins .
Vishnou a pris la forme d'une tortue fournissant la base stable sur laquelle se tient l'axe du monde le mont Mandara.
Le serpent Ananta devenu Vâsuki principe de l'omniprésence , de l'extension, s'enroule autour du mont Mandara . Indra tirant sur la tête et Vairochana sur la queue , imprime un mouvement rapide de rotation qui baratte l' océan de lait et en fait jaillir les éléments de la Création .: immortalité /eternité, beauté, ivresse de la joie , douceur , force vitale(représentée par un cheval ) force physsique (représentée par un éléphant ), les armes et pour mettre le point final un poison auquel il n'existe pas d'antidote .

Mj 25.1.2013 sur USI

Lu 629 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.