jeudi, 24 octobre 2013 19:17

La mère divine

Évaluer cet élément
(0 Votes)

A la fois suprême et subordonnée , supradivine et concrêtement humaine, terrible et plus adorable que tout ,La mére divine de la mythologie hindoue est strictement une et d'une illimitable multiplicité .

Ellle est dans la hakti de tous les dieux qui ont besoin de se manifester et d'entrer en contact avec les éelements divers de l'univers .Elle représente la "Puissance de manifestation " qui émane des dieux ..chacune de ces deésses est la totalité de la puissance divine. Jusque dans chaque foyer humain où elle représente al mère de famille et m^me pour chaque être humain dans la Kundalinî.
On trouve donc la Mahâ-Shakti par excellence , qui correspond au Brahman absolu , Maheshvari , qui correspond au dieu personnel total Ishvara, Mahâsarasvati, Mahâ-Lakshmi, et Mahâkali correspondant respectivement à Brahmâ, Vishnou, Shiva.
Selon Aurobindo (:http://fr.wikipedia.org/wiki/Aurobindo_Ghose )
"Quatre grands aspects de la Mère, quatre de ses principaux pouvoirs et personnalités , ont été mis en avant dans sa conduite de cet universet dans ses relations avec le jeu terrstre. L'un est sa personnalité de calme ampleuur , de sagesse compréhensive, de benignité tranquille, de compassion inépuisable, de majesté souveraine et supérieure et de grandeur qui gouverne tout. Un autre personnifie son pouvoir de splendide énergie et d'irrésistible passion , sa disposition guerrière, sa volonté écrasante, sa promptitude impétueuse et sa force qui secoue le monde.Le troisième est ardent, doux et merveilleux dans le profond secret de sa beauté, de son harmonie et de son rythme délicat, dans son opulence complexe et subtile, , son attrait irrésistible et sa grâce captivante. La quatrième est pourvu de sa secrète et pénétrante capacité de connaissance intime, de travail soigneux et sans défaut et de perfection tranquille et précises en toutes choses. Sagesse , énergie, harmonie, perfection sont leurs divers attributs et ce sont ces pouvoirs qu'ils apportent avec eux dans le monde, qu'ils manifestent sous un déguisement humain dans leurs Vibhûtis , et qu'ils établiront selon la mesure divine de leur ascension en ceux qui peuvent ouvrir leur nature terrestre à l'influence directe et vivante de la Mère. A ces quatre nous dons les noms de Maheshvari, Mahâkali,Mahâ-Lakshmi, etMahâsarasvati "

La mythologie hindoue lui attribue encore bien d'autres noms pour des roles précis tenus dans les légendes ..selon sa manifestation de l'un ou l'autre des dieux dans les épisodes légendaires .

Epouse de Shiva
Umâ qui veut attirer les bonnes grâces de Shiva et provoque l'apparition du troisième oeil du dieu
Pârvati , très belle jeune fille de l'Himalâya rivalise avec son époux comme maitre de la danse
Mâ Kâli (la mère noire) représentée sous une forme terrifiante , nue échevelée, les yeux hagards la langue pendante quand la danse est la danse cosmique qui se déroule sur le plan de l'âme humaine...
Sous le nom de Durgâ, l'Inacessible elle se charge d'anéantir un démon Mahesha. La lutte est effroyable , le démon prend tour à tour l'apparence d'un buffle d'un éléphant et d'un géant à mille bras.Durgâ, montée sur son lion reste invincible elle écrase le monstre et l'achève en le perçant au coeur de sa lance ...
Bhairavi la redoutable
Ambikâ la génératrice
Sati l'épouse parfaite Gauri la brillante .

Sa parfaite identité avec Shiva est soulignée dans l'iconographie par les images d'Ardha-nârishvara, moitié homme moitié femme .

Epouse de Vishnou
Lakshmi plus souvent appelée Shrî accompagne Vishnou dans toutes ses incarnations
Déesse de la fortune à tous les sens du terme elle est instable .dans ses attachements.

Epouse de Brahmâ
Sarasvatî est non seulement le verbe comme il convient à la puissance de manifestation du créateur , mais aussi subsidièrement déesse de la musique, dela sagesse et de la science, mère des Vedas.C'est elle qui a inventé l'alphabet sanskrit.

Une légende de la naissance de Sarasvati explique les quatre visages de Brahmâ et la création du monde .
Brahmâ forma tout d'abord de sa propre substance immaculée une déesse connue sous lles noms de Shatarûpâ, Sarasvati, Sâvitri Gâyatri ou Brahmani. Lorsqu'il vit cette fille admirable ,, Brahmâ s'éprit d'elle. .Shatarupâ , celle qui a cent formes s'éloigna sur la droite pour eviter son regard mais de ce côté une t^te apparut sur le corps du dieu . Et comme Shatarupâ tournait vers la gauche et passait derrière lui deux nouvelles têtes surgirent. Elle s'élança dans le ciel, une cinquième tête se forma. Brahmâ dit alors à sa fille: "donnons naissance à toutes sortes de créatures animées, des hommes , des Suras, des asuras , " Entendant ces paroles Shatarupâ descendit sur la terre . Brahma l'épousa et ils se retitèrent ensemble pendant cent années divines. C'est alors que naquit Manu , aussi appelé Svâyambhuva et Viraj.

Plutôt que de m'aventurer dans une iconographie complexe , je préfère vous inviter à suivre ce lien interessant sur une autre approche du sujet :
http://mythologiehindoue.blogspot.fr/

Mj 19.2.2013 USI

Lu 814 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.