Journal de Citadelle

Ici les nouveautés, les coups de cœur etc...

lundi, 18 janvier 2021 17:00

La vie de Michel- Ange

"Il  est,  au  Museo Nazionale de  Florence une statue de  marbre, que  Michel-Ange appelait  le  Vainqueur. C'est  un jeune  homme nu, au  beau corps, les cheveux bouclés sur  le  front bas. Debout et  droit, il pose  son  genou sur  le dos  d'un  prisonnier  barbu, qui  ploie, et  tend  sa  tête en avant, comme  un boeuf. Mais  le  vainqueur  ne  le regarde  pas. Au moment  de  frapper  il s'arrête, il détourne sa bouche triste et  ses  yeux indécis. Son bras se  replie vers son  épaule. Il se  rejette en  arière ; il ne  veut  plus de la victoire, elle le dégoûte. Il  a vaincu. Il est vaincu.

Cette image  du  doute  héroïque, cette victoire aux ailes brisées, qui, seule de toutes  les oeuvres de  Michel-Ange, resta  jusqu'à  sa  mort dans son  atelier de   Florence, et  dont   Daniele da  Volterra, confident  de ses  pensées, voulait   orner son catafalque,  c'est  Michel-Ange lui-même, et  le symbole de toute sa  vie...[...] Il  n'y a qu'un héroïsme  au  monde :  c'est de voir  le monde  tel  qu'il  est, et de  l'aimer "  

Romain  Rolland  :  La vie  de  Michel-Ange  (1907)

vendredi, 18 décembre 2020 18:24

Lettre du 13 août 1935 de Stefan Zweig à Romain Rolland

Une  très belle réponse  de  Stefan  Zweig à   Romain  Rolland  qui  s'était  rendu  en  URSS du  23 juin au 20 juillet  1935 et  avait exprimé  son  enthousiasme dans  une  lettre à son  ami  du  5 août 1935. 
C'était à  la veille  des procès  de  Moscou,  3 ans avant l' Anschluss, 3 ans avant les  accords de  Munich ....Dans cette  émouvante  correspondance apparaissent  , exprimées avec  toute  la delicatesse  de   Stefan  Zweig , les  divergences d'opinion auxquelles était confrontée leur  profonde amitié.  Zweig était  loin  de partager  l'enthousiasme à l'égard de  Moscou   de Romain  Rolland ,  lequel  reprochait   à son  ami  un  "optimisme   naïf " sur la politique  hitlérienne  et le poussait  à un  engagement  plus radical.

Lire  la  suite

vendredi, 27 novembre 2020 17:45

Romain Rolland et Shakespeare

...Quand il vint me trouver pour la première fois, j’étais encore enfant. Comment était-il entré dans la vieille bibliothèque de province nivernaise ? Mon grand-père avait acheté l’ouvrage en livraisons, aux temps du romantisme, alors qu’il était étudiant à Paris. La traduction était bien terne ; mais elle avait beau étouffer la voix, c’était comme une bande d’oies sauvages, dont les cris passaient, au-dessus des cheminées et des tuiles hâlées, dans le ciel lointain. Un frisson de vie libre et dangereuse ébranlait, un moment, la quiétude de la maison bourgeoise. Il y avait aussi un volume de gravures qui formaient une galerie des Femmes de Shakespeare. Certaines de ces figures, la musique de leurs beaux noms, pénétraient d’un trouble mystérieux et tendre mon coeur d’enfant. Jamais je n’ai oublié ces syllabes magiques : Viola, Perdita, Miranda, Imogène .

Quatre essais  sur  Shakespeare  

lundi, 19 octobre 2020 16:53

Citations de Romain Rolland

"Même sans espoir,  la lutte est encore  un  espoir"

Romain  Rolland

samedi, 04 juillet 2020 22:51

Rabindranath Tagore

Tagore oeuvres quarto Gallimard

Edition  Quarto  Gallimard  , établie  et  annotée  par  Fabien  Chartier

" S'immerger  dans  l'oeuvre de  Rabindranath  Tagore  (1861-1941), c'est accepter une  invitation  personnalisée pour un voyage intérieur  et  sentir la nature exaltée  d'un artiste  altruiste.Pas toujours en  phase  avec  son  époque ni avec ses contemporains, cet  intellectuel  aux  multiples talents (compositeur,chanteur, poète,  romancier, dramaturge, acteur,  essayiste, peintre), premier  non-occidental à recevoir le  prix  Nobel de littérature (1913), était  doté d'une extraordinaire claivoyance : l'élévation des  peuples  ne pourra se faire  qu'au travers du  developpement de la connaissance  et de l'art et d'une éducation en osmose avec la Nature. Touirné vers l'avenir et la  jeunesse, Tagore incarnait- selon Gandhi- la Grande   Sentinelle de  l'Inde. Fervent défenseur de l'indépendance de son  pays, il n'en est  pas  moins  universaliste et  prône  le dialogue  entre  l'Est  et  l'Ouest :"Je ne sais  comment  mon coeur ouvrit soudain ses  portes/Et  laissa entrer la foule des  mondes, se  pressant et se  saluant  l'un  l'autre."

Lui, contemporain  du  Mahatma  Gandhi et de  Subbas Chandra  Bose,révélation  pour  W.B. Yeats et André Gide, source d'inspiration pour  Jawaharlal Nehru et  Romain Rolland, ou compositeur de  deux  hymlnes  nationaux,  de  l'Inde et  du Bangladesh, qui  était-il vraiment ?  

La  présente édition  propose au  lecteur d'exoplorer cette oeuvre magistrale, en offrant  à  lire un choix de textes convoquant les différents talents  de  l'auteur et en  replçant  l'ensemble dans  son  contexte historique et culturel unique, celui d"'une Inde  en  plein  éveil  indépendantiste. "  

(Quatrième de couverture)

vendredi, 13 mars 2020 19:15

Lyonel Feininger

feininger dahs Hohe Ufer 1923

Das hohe Ufer 1923

Lyonel Feininger  peintre    germano-americain ,  Ecole du  Bauhaus de  Weimar, puis  Dessau  de 1919 à  1933. L'ecole fut fermée par  les  nazis pour  "bolchevisme culturel"  et  Feininger  dont les toiles  furent interdites de  musées et condamnées en tant qu'art " décadent ou  dégénéré" dût s'exiler  en  1937. Voir plus d'oeuvres

mardi, 28 janvier 2020 20:08

La lecture par Théo van Rysselberghe

1903 (on peut  reconnaître  Emile  Verhaeren (en veste rouge),  Maurice  Maeterlinck, André  Gide,Henri-Edmond  Cross.
(https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Verhaeren#/media/Fichier:Theo_van_Rysselberghe_The_Reading_1903.jpg)

vendredi, 13 décembre 2019 17:51

Correspondances entre Romain Rolland et Stefan Zweig (1910-1919)

En 1915, Le prix Nobel de littérature a été attribué à Romain Rolland , tandis qu’il séjournait en Suisse . Agé de 48 ans à la déclaration de guerre entre l’Allemagne et la France Romain Rolland n’était pas mobilisable .Il resta en Suisse et multiplia ses actions en faveur de la paix par ses écrits et par son engagement au sein de la Croix rouge dont le siège était à Genève. Durant toutes ces années il milita en faveur du pacifisme et lança ses appels au rapprochement des peuples. Il entretenait une vaste correspondance avec beaucoup d’intellectuels européens partageant ses idées et notamment avec Stefan Zweig. Zweig  Lui  adressa ses felicitations  auxquelles  R.Rolland   répondit  par  cette lettre dans laquelle transparaissent  sa générosité ,  la fidélité  à  ses convictions  et  l'amitié  entre les eux  hommes.

Lire la suite

Page 1 sur 9