Journal de Citadelle

Ici les nouveautés, les coups de cœur etc...

vendredi, 26 décembre 2014 00:00

Restons ensemble pour les fêtes

26 décembre 2014 :

Restons ensemble en cette période de fêtes avec un menu de choix : Franz Liszt pour la musique et Ivan Aivanovky pour les images ...

aivazovsky

Je vous souhaite de bonnes fêtes

mardi, 16 décembre 2014 00:00

Ma vie

Aujourd'hui, un beau poème à partager de l'auteur d'Ecuador dont j'aimerais vous parler , sûrement dans la section "Voyages " et aussi une vidéo d'un peintre un peu méconnu je crois , peintre mais aussi poète de la vie ordinaire Jules Breton (1827-1906)

Ma vie

Tu t'en vas sans moi, ma vie.
Tu roules.
Et moi j'attends encore de faire un pas.
Tu portes ailleurs la bataille.
Tu me désertes ainsi.
Je ne t'ai jamais suivie.
Je ne vois pas clair dans tes offres.
Le petit peu que je veux, jamais tu ne l'apportes.
A cause de ce manque, j'aspire à tant.
A tant de choses, à presque l'infini...
A cause de ce peu qui manque, que jamais tu n'apportes.

Henri Michaux

jeudi, 04 décembre 2014 00:00

Un très beau film

Melancholia de Lars von trier avec la musique des preludes de Tristan et Isolde de Wagner.
Un très beau film au sens esthètique et psychologique.

jeudi, 27 novembre 2014 00:00

Hommage à Claude Debussy

debussy

Hommage à Claude Debussy

1862-1918

avec une selection de mes oeuves préférées s'il est toutefois possible de faire un choix .

vendredi, 21 novembre 2014 00:00

la Cité éternelle

Après cet hommage à Puccini , attardons-nous au pied du Castel Sant'Angelo où nous avons laissé Tosca , poursuivons sur les bords du Tibre puis poussons encore jusqu'à la Via Appia en compagnie de Ottorini Respighi , un cadet de Puccini (1879-1936) avec l'un des thèmes magnifiques de Tree of life dans un arrangement d'Alexandre Desplats. Peut-être resterons-nous encore à Rome , la Cité éternelle...

http://youtu.be/yqGlPQ8VCg4

samedi, 15 novembre 2014 00:00

Madame Butterfly

puccini  butterflyCe soir je vous invite à l'opéra avec la plus douce héroïne du désenchantement issue du vérisme de Puccini...( qui n'est pas si éliogné de la tragédie racinienne ).

Madame Butterfly

dimanche, 09 novembre 2014 00:00

La prose du Transsibérien

Cendrars2En ce temps-là j'étais en mon adolescence
J'avais à peine seize ans et je ne me souvenais déjà plus de mon enfance
J'étais à 16.000 lieues du lieu de ma naissance
J'étais à Moscou, dans la ville des mille et trois clochers et des sept gares
Et je n'avais pas assez des sept gares et des mille et trois tours
Car mon adolescence était si ardente et si folle
Que mon cœur, tour à tour, brûlait comme le temple
d'Éphèse ou comme la Place Rouge de Moscou
Quand le soleil se couche.

Blaise Cendrars :La prose du Transsibérien

mardi, 04 novembre 2014 00:00

le peintre et son chien

courbet autoportrait courbet---et-son--chien

Gustave Courbet : le peintre et son chien

Page 5 sur 7