jeudi, 24 octobre 2013 19:09

Les avatars de Vishnou

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toutes les fois que l'ordre , la morale et la justice sont menacés, Vishnou s'incarne et descend sur terre .

Ces incarnations sont plus ou moins totales Râmachandra ne serait avatar qu'à 8/16ème Tandis que son frère Lakshmana le serait à 4/16ème , chacun de ses deux autres frères à 2/16ème
On dit que Krishna serait le seul avatar total (purna-avatâra).
En fait c'est dans son gourou que l'hindouiste reconnaîtrait la totalité du divin .
La liste la plus courante des avatars de Vishnou en comprend dix., dont les trois premiers sont dans un corps animal, le quatrième et le dixième dans un corps mi-humain, mi-animal et les cinq autres sous des traits humains.

Vishnou-poisson (Martsya-avatâra): épisode qui ne manque pas de rappeler celui du Déluge
Ayant prié Manu de lui sauver la vie, il fut mis dans une jarre , mais il grandit si vite que Manu dut le mettre dans un lac , lequel devint également très vite trop petit . "Jette-moi dans la mer dit le poisson à Manu j'y serai plus à mon aise "
Il révéla alors à Manu e prochain déluge et le fit embarquer dans un grand bateau contenant un couple de chaque espèces vivantes et des semences de toutes les plantes.
Quand Manu eu terminé , on ne vit plus qu'un grand poisson unicorne aux écailles d'or , et la mer submergea toutes les terres. Manu amarra son navire à la corne du poisson au moyen du serpent Vasuki lui servant de corde et l'humanité fut sauvée .

Vishnou -sanglier ( Varâha-avatara) : La terre submergée fut capturée par les démons, Sous la forme d'un sanglier, Vishnou les poursuivit au fond de l'eau. Il tue le démon Hiranyäksha qui la tenait prisonnière et la sort des eaux .La statuaire représente le Varâha sous la forme d'un géant à tête de sanglier portant dans ses bras la déesse de la Terre.

Avatar de la tortue : durant la période du déluge Vishnou supporte la terre tout en appariassant assis dans sa gloire sur le mont Mandara (je n'ai pas trouvé le récit du mythe)

Vishnou-homme-lion (Nri ou Nara-simha-avatara) : Hyranyakashipu le roi démon avait obtenu de Brahmâ de tels pouvoirs , qu'il avait détroné Indra et exiler les dieux du ciel .. Son fils s'étant consacré à Vishnou est torturé pour abandonner sa religion. Dans une dernière séance Vishnou qui peut être présent en toute chose , comme lui affirme son fils , sort d'un pilier sous la forme d'un géant à tête de lion et terrasse le démon .

Vishnou-brahmane nain (Vâmana-avatâra) ! Bali régnait sur les trois mondes et avait asservi les autres dieux qui firent appel à la justice de Vishnou; celui-ci consentit à s'incarner sous la forme d'un nain . La ruse du nain consiste à demander à Bali dont il avait demandé l'hospitalité en tant que brahmane , la surface qu'il pourra couvrir en 3 pas . Bali ne pouvant refusé s'exécute Vishnou alors reprend sa forme divine et couvre l'univers en deux pas . le dû étant incomplet Bali sera condamné à régner sur les mondes inférieurs , mais par sa loyauté il obtient les faveurs de Vishnou qui se fera gardien de la porte de son royaume et qu'il lui promet une prochaine réincarnation en Indra .

Suivent les mythes où Vishnou est partiellement incarné et qui relatent les exploits de Râma (Le Râmâyana) et de Krishna.
Râma représente pour les hindous , l'homme parfaitement moral , dont aucune épreuve ne peut entamer la vertu..Sa gloire est partagée par sa femme Sïtâ , que toute l'inde considère comme le plus pur idéal féminin.

Très différent est Krishna chez qui la morale humaine a une importance assez subordonnée. car il voit les choses de plus haut .
Citation de Swâmi Ramdas : "Jésus représente la perfection de l'amour, Bouddha la perfection du renoncement et Jrishna la parfaite divinisation de la vie"

Krishna est la plus charmante et la plus humaine des incarnations de Vishnou .
Dans sa jeunesse où il est élevé parmi les bergers, c'est un farceur , un bon vivant , un séducteur . une image de notre Dionysos ?
Ses histoires sont remplies d'exploits amoureux L'érotique mysticité du Gîta-Govinda , le Cantique des Cantiques hindou, fait encore les délices d'âmes innombrables .

A l'âge adulte Krihna retourne à Mahurâ.
Il joue un rôle décisif dans la guerre du Mahâbhârata entre les cinq fils de Pandus (les Pandavas dont Krishna est l'ami ) et leurs cent cousins les Kurus .
Exhortant son ami Arjuna à se battre car il appartient à la caste des guerriers et que par conséquent la loi morale qui lui est propre ( son svadharma) lui interdit la lâcheté , il déclare que c'est dans les apparences que les uns et les autres sont tués, En réalité l'âme est éternelle. Et tous ceux qui sont sur ce champ de bataille ont en fait toujours existé et ne cesseront jamais d'âtre .
Le dialogue entre Arjuna et Krishna constitue le splendide poème philosophique de la Bhagavad-Gîta.

La guerre se termine par la destruction des deux armées . ,il ne reste que onze survivants: quatre chez les Kurus et sept chez les Pandavas dont Krishna.

Celui -ci meurt peu après , par hasard , atteint par un chasseur par une flèche qui l'atteint à son seul pont vulnérable le talon gauche du dieu ( déjà un talon d'Achille !! )
Il monte au cie l sans 'affliger et les ténèbres envahissent la terre.

Le dernier des 10 avatars est Kalki non encore réalisé. Il aura le corps d'un géant à tête de cheval , clora l'âge de fer et anéantira les méchants Quand son oeuvre sera accompli tout se résorbera dans l'Absolu , jusqu'à ce que la création recommence .

Toujours de larges extraits empruntés à Mythologies de la Méditerranée au Gange sous la direction de Pierre Grimal )

Mj 10.2.2013 U.S.I.

Lu 789 fois
Plus dans cette catégorie : Shiva, le rythme des mondes.... »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.