samedi, 06 septembre 2014 00:00

Kullervo

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans  les chants   31 à  36   nous est  contée l’histoire  de  Kullervo,  poursuivi  par  un destin tragique.

 C’est le héros le  plus sombre  du  Kalevala,  comparé  par  certains  au  prince de   Danemark de Shakespeare , un  Hamlet  finnois  . Impossible de dire  ce que l’un doit  à l’autre. Plus  sage  d’y reconnaitre   le personnage  tragique  par  excellence que nous trouvons    en toute époque  et  toute  latitude quand l’accumulation  des  drames suggère  la malédiction  d’une force supérieure,  provoquant   notre   pitié en  dépit   de  ses crimes.

Tout ce qu’il entreprend  se  retourne  en effet contre  lui et ses dons  exceptionnels  qu’il  ne  sait  pas maitriser,  lui  font  commettre des fautes  que seul  l’amour   maternel peut comprendre et pardonner.

Ses malheurs qui l’ont  rendu  impitoyable  et  irascible, en font  un  éternel  solitaire  fuyant  les conséquences de  ses  actes.

C’est encore une tragédie  de la vengeance  puisqu’il  ne trouver la paix  qu’après  son  accomplissement.

Briévement   :  Les  deux frères  Untamo  et  Kalervo  se  font  la guerre  et  Untamo  tue   Kalervo et   rase  son  pays  et  ses  occupants  .  Seule   la femme  de  Kalervo  survit  au  massacre   et  est emmenée  en   servitude   chez  Utamo . Enceinte  elle  donne   naissance  à  Kullervo . L'enfant  se  révélant tout de suite belliqueux, Untamo  tente  de   le  supprimer . En vain  il  échappe  par   trois fois  à la mort   grâce à  ses dons  exceptionnels. Untamo  décide alors de  l’élever   comme un esclave  et lui  confie  des  travaux  qu’il  se  révèle   incapable  d’accomplir  ,   sa force  détruisant  chaque fois le fruit de son labeur  . Untamo décide  ensuite  de  s’en débarrasser en  le  vendant, loin de lui,  au  forgeron  Ilmarinen  .  D’abord  enchanté  par  son  nouveau  travail, Kullervo espère  grâce  à  lui acquérir  les armes  qui  lui  permettront  de  se  venger. Mais  Ilmarinen  le confie  à  sa femme qui  le  charge  de   garder les troupeaux .   Le rôle de pâtre  semble   lui  convenir mais  la femme  du  forgeron  se moque de lui  en  plaçant  dans le pain  de  son  déjeuner    une pierre  sur laquelle   il  brisera son  couteau  seul  objet   auquel  il  tient  . Un  corbeau   lui  souffle  une  vengeance :  changer  les vaches et  les  bœufs   en  loups et et  ours  qui  en  rentrant  à  la ferme  déchirent  la  femme  d’Ilmarinen.  Redoutant  le courroux du forgeron,  il s’enfuit  et  rencontre  en  chemin   une vieille  femme  qui  lui  apprend  que sa famille  est  vivante   , père   mère  frères  et  sœurs  . Les retrouvailles  sont heureuses assombries cependant par la disparition  d’une  des sœur de Kullervo.  Son  père  Kalervo  lui  confie  des  tâches  qu’il gâche comme à  son habitude. Finalement   il  est  envoyé pour  recouvrer  les  impôts . Sur le chemin du  retour il   croise  une jeune  fille  qu’il  réussit  à  séduire  .Au  matin  ils réalisent qu’ils sont  frère  et  sœur  et  de  désespoir la  jeune  fille  court  se noyer  dans  le  fleuve.

Accablé  il  rentre  chez  lui   et  ne trouve  de  réconfort  qu’auprès de  sa  mère  qui lui conseille  de  s’exiler . Kullervo choisit plutôt de  reprendre les armes et  de partir  affronter   les troupes d’ Untamo,
afin d’accomplir   sa vengeance  .   Enfin il   se suicide sur son  épée.kalevala kullervo part  pour la guerre

Ce long  moment   du  poème  nous offre   des  passages très poétiques  pour  évoquer   la  mélancolie  qui  envahit périodiquement   le   malheureux  héros  accablé  par  son  destin   et   aussi  au chant  32, une   ample prière   de  la  femme  d’Ilmarinen  invoquant  les  filles de  la  nature   pour   protéger ses  bêtes  au départ saisonnier  du  troupeau .

Sibélius a  mis en  musique en  1892   l’histoire  de  Kullervo  dans un  poème  symphonique éponyme,   opus  7    

Lu 1450 fois Dernière modification le dimanche, 10 mai 2015 15:20
Plus dans cette catégorie : « Principaux acteurs du Kalevala

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.