dimanche, 17 février 2013 00:00

Jean Sibelius

Évaluer cet élément
(0 Votes)

(1865 - 1957 )

Naissance à Hämeelinna à presque deux cents kilomètres au nord d' Helsinki, fils d'un médecin militaire de souche moitié suédoise et moitié finlandaise . Elevé par sa mère et sa grand-mère maternelle après la mort de son père , il reçoit une éducation essentiellement suédoise (langue et coutumes)

Malgré sa préférence pour le violon, il apprend la composition et se lie avec Robert Kajanus considéré comme le père de la musique finlandaise.

A partir de 1889, il voyage à Berlin puis à Vienne où il est éconduit par Brahms.

De retour en Finlande , il donne sa symphonie de Kullervo accueillie avec enthousiasme par le public qui veut y voir l'acte de naissance de la Finlande .

En 1892 Sibélius épouse Aïno Järnefelt ; ils auront six filles et vivront ensemble pendant 65 ans.

En 1893-1896, il atteint la dimension universelle de son génie avec la Suite de Lemminkäinen et en particulier les deux derniers mouvements : Le cygne de Tuonela et le Retour de Lemminkäinen qui connaîtront un succès international.

Ayant entendu Tristan de Wagner au cour d'un voyage à Bayreuth et à Munich il avouera n'éprouver aucune sympathie pour sa musique.

En 1899 commence le cycle des symphonies au cours duquel il se révèlera comme l'un des grands symphonistes de son époque avec Mahler dont les conceptions musicales sur la symphonie s'opposent.

Sa carrière internationale s'ouvrira avec Finlandia présentée à l'Exposition universelle de 1900 à Paris.

Sibélius poursuit ses infatigables voyages après Paris, l'Italie , l'Allemagne, l'Angleterre, la Suède.. .

En 1903 il crée la Valse Triste inséparable de son nom .
Sur  youtube :une très belle  video  pour   cette pièce particulièrement populaire  Valse trise (dirigée  par  Herbert  von  Karajan)

En 1904 il compose son unique concerto pour violon.

Création de Luonnotar au cours de ses années passées en Angleterre et aux Etats Unis

Très perturbé par l'annonce de la première guerre mondiale, il termine péniblement sa cinquième symphonie .

Il souffrira également des années de la guerre civile meurtrière engendrée dans son pays par la révolution Russe de 1917, avant la proclamation de la République de Finlande le 25 juillet 1919. (voir1° Petit rappel de l'histoire de la Finlande).

La dernière symphonie ( 7ème en ut majeur) est achevée en 1924, puis Tapiola qui parait un testament par son retour à la mythologie finnoise.

Sibélius trente ans avant sa mort cessera alors de composer .

Les critiques de l'oeuvre de Sibélius sont très partagés sur le sens à lui donner; certains y voient l'expression d'un nationalisme patriotique, d'autres une dimension de sensibilité universelle. On peut toutefois relever le nombre important de ses pièces inspirées par le Kalevala , la Grande épopée populaire Finlandaise reconstruite par l'écrivain et poète Elias Lönnrot qui  s'inscrit  dans le  courant nationaliste   du   début  du  XIXème.

OEUVRES

1889-1890 Quintette pour piano et cordes

1892 Kullervo op.7 symphonie pour soprano , baryton, choeur d'hommes et orchestre

1893 En Saga op.9

1893 Karelia suite opus 11

"Suite de Lemminkäinen avec le Cygne de Tuonela et le Retour de Lemminkäinen

1899-1924 Sept Symphonies

          -  Symphonie n° 2 dirigée par Kajanus

          - A lire sur "Esprits nomades": Commentaire sur la Symphonie n° 2

1900 Finlandia op 26

1902 l'Origine du feu pour choeur et orchestre op 32

1903 Kuolema op.44

Valse triste

1904 Concerto pour violon

1905 Pelléas et Mélisande op.46

1909 La fille de Pohjola op.49

1913 Luonnotar op.70

1918 Oma maa op.92

1926 Le Chant de Väino pour choeur et orchestre op. 110, Tapiola.

1°) Petit  rappele  de  l'histoire  de la  Finlande à partir du  XVIème siècle

La Finlande devient un duché Suèdois jusqu’au XVI siècle

Conquête de la Finlande par la Russie en 1809 sous le Tsar Alexandre Ier

En 1917 proclamation de l’indépendance de la Finlande à la faveur de la révolution Russe

En 1941 La Finlande s’engage au côté du IIIème Reich contre l’URSS

1947-1948 : Signature de paix avec les Alliés et poursuite d’une politique d’entente avec les pays nordiques et avec l’URSS

1989 : La Finlande devient membre du Conseil de l’Europe

1995 : Adhésion de la Finlande à l’Union Européenne

Lu 892 fois Dernière modification le dimanche, 10 mai 2015 02:16
Plus dans cette catégorie : Le silence de Sibélius »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.