lundi, 23 février 2015 00:00

les vélos d'Amsterdam

Évaluer cet élément
(0 Votes)

En 2009, nos vacances de printemps nous ont menés vers Amsterdam


Nous avons découvert une ville très particulière toute en contrastes La première impression est celle d'une foule en mouvement , active et pressée, d' une ville surpeuplée qui vous impose un rythme trépident... Une sorte de vertige vous prend dans les artères du centre ville où semblent se croiser dans la plus extrême pagaille bus, tramways , voitures particulières et vélos qui surgissent de tous côté dans un mystérieux arrangement . On constate rapidement que tout est question de priorité avec à l'échelon le plus bas : le piéton et au sommet de l'échelle : le vélo.
Le vélo à Amsterdam est vraiment un phénomène particulier qui dépasse largement sa réputation ! Disons-le tout net : il y en a partout , autant sur la chaussée que sur les trottoirs , en mouvement mais plus encore stationnés le long des artères larges ou étroites, festonnant le pied des édifices, soulignant les avenues, accrochés au grilles , renversés sur le sol , entiers ou démembrés, soignés ou abandonnés . Dans les rues ils filent à toute allure et il ne reste au piéton qu'à bien se garer, perpétuellement sur le qui-vive , souvent pris au piège entre bolide à deux roues et trams indifférents, dans leur progression électrifiée. On s'étonne de ne voir aucun accident troubler notre parcours .
Reconnaissons –le on se fait vite à vivre ainsi dangereusement , on en prend l'habitude . Notre sens auditif doit d'adapter et nos réflexes se développer !
Ceci se passait en 2009 et depuis les choses ont peut être changé : on nous avait avoué sur place que le vélo posait problème effectivement à la ville !
Quelques photos pour témoigner .

 amvelos1

amvelos2

amvelos3

amvelos4

amvelos5

amvelos6

 

amvelo7

Lu 741 fois Dernière modification le lundi, 23 février 2015 15:57
Plus dans cette catégorie : Le port d'Amsterdam »

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.