vendredi, 07 juin 2013 00:00

Ils ont écrit sur l'Amazonie

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Extraits choisis par Tristan Savin "Insaisissable Amazonie"(Magazine Lire Juin 2005) :

Amazonie fleurs "Quels effrontés (presque tous), ceux qui connaissent l'Amazonie. Pourquoi pendant qu'on y est , connaître la mer [.....]C'est une forêt qui se dérobe. Elle est en fuite. Elle n'est pas à voir. Trop vaste pour nos yeux. Aussi invisible qu'un mammouth".(Gilles Lapouge Equinoxiales).

Ces solitudes aquatiques et sylvestres de la grande forêt équatoriale, où l'impétuosité des eaux détruit tout sur son passage en temps de crue et où le débordant Amazone, aux sources inépuisables, lutte avec la puissance envahissante et sans cesse renaissante de la végétation qui prend racine sur ses rives." (Blaise Cendrars Brésil, des hommes sont venus.)

"Quand on portait le regard en amont, l'issue de cette lumineuse coulée d'eau dans le vert sombre de la forêt était aussi mystérieuse qu'avait été son entrée en aval.(Ferreira de Castro, Forêt vierge) .

"Elle prend toutes les parures: plumes, poils, écailles, carapaces, sa garde-robe va de la plus chamarrée des livrées au plus sobre des camouflages, mais, qu'elle soit laide ou belle, elle est toujours dangereuse, car elle a toutes les armes :spores, dards, griffes, crocs, racines urticantes". (Jean-Hugues Oppel, Pirana matador).

"Les arbres frémissaient de singes presque plus que de feuilles, on eût dit que des fruits vivants dansaient sur leurs branches. Vers les rochers à fleur d'eau, il suffisait d'étendre la main pour frôler le plumage de jais des grands mutum au bec d'ambre ou de corail ". ( Claude Lévi-Strauss Tristes tropiques) .

Et voici leurs troncs géants, avec leurs lianes touffues, puis mille sortes d'arbustes, d'animaux bizarres, d'oiseaux multicolores, de minces poissons de verre qui, comme les autos portent une lumière devant et derrière : merveilles d'une nature prodigue et capricieuse". (Stefan Sweig Brésil , terre d'avenir )..

Lu 923 fois Dernière modification le dimanche, 17 août 2014 15:28

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.