vendredi, 24 octobre 2014 00:00

Alain Badiou

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Chaque être (individu , groupe  humain , oeuvre d'art, évènement  historique) rassemble une  myriade  d'éléments

qui  sont eux-mêmes des ensemble  composées  d'éléments  plus petits Et ainsi  de suite  jusqu'à  l'élément  de   base  qui  n'est  pas  l'atome   mais  l'ensemble  vide . Car  dans la théorie  des ensembeles   , l'ensemble  vide   possède  une   existence  en soi  On  peut  meme  construire  des  ensemble s d'ensembles  vides  . L'être  est  un  agglomérat de  vides  ,  un  multiple  inconsistant  . Tout  change   lorsque survient   un  évènment que ce soit une  rencontre  amoureuse , une  révolution , une avant  -garde  artistique, une découverte  scientifique.  L'évènement   laisse  une  trace (une vérité  à  laquelle  il  appartient  à  chacun  de  rester   fidèle. Ainsi  dans  une époque  qui  réduit l'humain  au  corps(le scientisme) Badiou  affirme que l'homme  est d'abord  le porteur   des  vérités  que l'évènements   a déposées en  lui  .

Théorie  des ensemble  :  pour quelqu'un  qui  est  habitué   au dessin  (observation  des  vides et  des  pleins) , aux  interactions  des  des couleurs dans les  zones de  mélange  en peinture ,  familier  des effets de  couleurs  les  unes sur  les autres  ,  de leur   influence réciproque  , de la lumière ,  et   sans oublier  l'existence  du support   qui   pourrait  avoir  plusieurs fonctions  dont   celle  du  vide   notamment   ( mais  pas seulement  car  le  support  "modifie  "  la  matière   , son grain , sa texture ..) l'interpretation  parait  claire .

Quant  à  l'effet   irreversiblle  d'une   rencontre  (personne,  objet  ,  évènement   ) j'avais dejà   été séduite par  sa pensée   dans  le   livre  l'éloge  de  l'amour  :  on  ne dés-aime   pas même  si  on  se  quitte . La séparation   est  une  autre  façon  de  vivre  avec   l'autre . L'oubli  est  l'enfouissement  mais non  l'effacement et peut  resurgir   agréable ou  non  au  moindre  stimuli . Dans  notre  construction  la marque  de  l'évenment  occupe  une place  définitive.

Lu 894 fois Dernière modification le vendredi, 23 octobre 2015 00:39

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.