vendredi, 15 janvier 2016 17:00

Le vaisseau fantôme

Évaluer cet élément
(0 Votes)

(Der fliegende Holländer)

Opéra en  trois actes
Première représentation à  Dresde  en  1843

Les  personnages  :

Daland :: navigateur  norvégien, ( Basse)
Senta : sa  fille , (Soprano)
Erik : chasseur (Ténor)
Mary: nourrice de Senta  (Mezzo-soprano)
Le pilote de  Daland (Ténor)
Le Hollandais (Baryton basse)

Ouverture

Le livret serait inspiré d’un conte de Heine « Mémoires de Monsieur Schnabelewoski » et d’une vieille légende norvégienne .

Sur les côtes de Norvège
Le navire de Daland vient de subir une violente tempête et s’est réfugié dans une anse où il se repose avec ses marins
Tandis que tout dort apparaît un mystérieux Vaisseau aux voiles couleur de sang.qui jette l’ancre lui aussi
Un personnage spectral en descend drapé dans un grand manteau
C’est le Hollandais , un navigateur maudit pour avoir insulté le ciel Il est condamné à errer sans répit jusqu’à ce qu’il trouve l’amour pur qui lui rendra le repos éternel et tous les sept ans il peut mettre pied à terre pour le chercher .
A son réveil Daland qui ignore la réelle identité du marin , est séduit par les richesses de son navire Il lui propose son amitié et l’invite dans sa demeure où il vit avec sa fille Senta dont il vante les qualités .
Pensant avoir trouvé l ‘amour qu’il cherche , le marin accepte et promet à Daland de partager ses trésors s’il consent à lui donner sa fille en mariage .

La chanson de Senta:

Dans la demeure de Daland , Senta admire un tableau du marin maudit et apprend son histoire . Exaltée et émue par les malheurs de l’errant , elle se sent prete à tout sacrifier pour lui donner le repos.
Quand Daland et son compagnon arrivent , Senta reconnaît le navigateur et tous deux s’éprennent l’un de l’autre dès le premier instant .
Senta avait été promise à Erik et celui-ci essaie de reconquérir sa fiancée .
Apercevant de loin les deux jeunes gens , le Hollandais se crois trahi et désespéré il s’apprête à repartir
Senta le conjure de rester et tente te lui prouver son innocence . Mais craignant d’entrainer Senta dans le parjure , le marin s’enfuit à bord de son navire . Comme le vaisseau s’éloigne elle donne une ultime preuve de son amour en se jetant dans la mer du haut des rochers .
Le hollandais est enfin libéré et le navire peuplé de fantômes disparaît
Le tableau final montre les amants dans l’au-delà , réunis par l’amour pour l’éternité .

Richard Wagner composa la partie musicale de son opéra en 1842 à Meudon . Il en avait écrit le livret à Paris quelques mois auparavant. Au cours d'un voyage en 1839 , son voilier avait été pris dans une violente tempête , entre Königsberg et l'Angleterre , qui l'avait repoussé sur les côtes scandinaves . Vivement impressionné par le déchainement des éléments , la légende du Hollandais volant , déjà très en vogue à cette époque, notamment grâce à la nouvelle du poète Heine perpétuant de vieux mythes populaires , lui fournit l'argument de base de son opéra où il pouvait développer ses grands thèmes favoris de la malédiction et de la rédemption dans la mort .
Cest dans cette oeuvre qu'il introduit pour la première fois le leitmotiv définissant un personnage , une idée ou un sentiment .

 Le choeur des  marins

Image  de  présentation  Décor  de   Günther  Schneider-Siemssen

Lu 492 fois Dernière modification le vendredi, 15 janvier 2016 17:47
Plus dans cette catégorie : « Lohengrin

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.