vendredi, 18 janvier 2013 00:00

William Shakespeare

Évaluer cet élément
(0 Votes)

William Shakespeare
( 1564-1616 )

Presqu'un mythe, avec ces mystères entretenus sur sa vie et sur la signature de ses œuvres !

Les documents ne manquent pas néanmoins, mais l'absence d'une biographie d'époque par l'un ou l'autre de ses nombreux rivaux ou amis surprend et déconcerte, permettant de combler les zones d'ombres par des hypothèses plus ou moins fondées, et parfois fantaisistes.

On connaît cependant assez de sa vie pour ne pas être contraints de lire son œuvre indépendamment de son auteur. Lorsque ce ne sont pas ses propres écrits qui le révèlent , les témoignages de ses amis comme de ses rivaux nous ont laissé suffisamment de traces pour connaître tout ou à peu près de sa manière de travailler, de son idéal artistique , de sa vie d'homme de théâtre, d'homme d'affaire, de ses déboires matrimoniaux ou familiaux , de ses grands drames comme la mort de son fils Hamnet. Les chroniques et ses apparitions notamment sous forme de pamphlets, dans les évènements politiques de cette époque riche en grands bouleversements nous permettent de suivre l'évolution de la pensée de ce géant qui a su traduire précisément les effets sur la culture, des climats politiques de cette société en grande ébullition au point que ses grandes périodes en genre adoptent, parfois en réaction, le découpage des périodes historiques qu'il a vécu:

« Sa gloire est précisément d'avoir été authentiquement, et magnifiquement de son temps »( Henri Fluchère) :

- I : Angleterre prospère, victorieuse qui permet à la littérature de s'affranchir de l'église et de la manière médiévale (Marlowe) C'est l'époque des drames et poésies viriles , enthousiastes :Ttitus Andronicus, Le roi Jean, Henri IV, Henri V, Richard III, Roméo et Juliette..

- II : C'est ensuite la période noire, qui suit la mort d'Elisabeth, où l'Angleterre connaît la défaite et les guerres interminables et où les esprits sont imprégnés de Machiavel et Sénèque :Hamlet, Le roi Lear, Macbeth, Othello, Timon d'Athènes...

- III Enfin l'éveil au puritanisme , la décadence, l'époque de la tragi-comédie :.La tempête, Le conte d'hiver, Cymbeline...

Le Théâtre à l'époque Elisabéthaine :

shakespeare par Henri Fluchere ed. gallimardOn évoque souvent pour insister sur la force ou le charme de ses œuvres, la variété et la hardiesse des styles qui cohabitent dans ses pièces ; de la poésie la plus pure au réalisme le plus trivial, mélange de vers et de prose, images érudites et langage populaire .
Si Shakespeare a su exceller dans ce genre , c'est à la conception du théâtre de la société anglaise de cette époque que nous le devons en partie :
Contrairement à ce qui se passait en France , où les consignes politiques, en s'attaquant aux grandes manifestations populaires, avaient scindé les spectateurs en classes distinctes d'auditeurs privilégiés et lettrés d'une part et auditeurs du bas peuple d'autre part, les tréteaux anglais étaient accessibles à tous et dans les parterres se côtoyaient sans réticences bien nés et populace.(Ce qui ne signifie pas cependant plus de démocratisation !!) Les acteurs, alors maîtres des auteurs dramatiques, recherchaient l'ovation de toute l'assemblée pour couronner une carrière gratifiante. Par voie de conséquence le discours devait être accessible à tous, et flatter toutes les oreilles.
Par sa présence omniprésente dans le paysage anglais, durant les trois époques évoquées ci-dessus, le théâtre a joué un rôle important pour, dans toutes classes confondues, véhiculer les idées. Comme il était en outre source prépondérante pour la diffusion de l'instruction au profit des classes les moins favorisées, on peut évoquer pour la classe laborieuse, une forme de culture orale dont ont bénéficier nos voisins anglais aussi longtemps que le théâtre est resté dans la rue ! (ex : Le théâtre du Globe .)

oeuvres majeures :

Richard III : 1592-1593

Roméo et Juliette : 1594-1595
(Le jardin des Capulet )
Entre Roméo.....)
( Juliette : Acte II, Scène II (extrait)
 

Hamlet : 1601-1603

Macbeth : 1605-1606

Othello : 1604

Antoine et Cléopâtre : 1606-1607

Le roi Lear :  1605-1606

Jules César :  entre  1599 et 1623

Quelques oeuvres inspirées de Shakespeare

Musique :

Roméo et Juliette : Opéra de Gounod, Suite de ballet de Prokofiev, Symphonie de Berlioz, fantaisie-ouverture de Tchaikovsky.

Otello : Opéra de Verdi

Macbeth : Opéra de Verdi

Coriolan : Ouverture de Beethoven

Peinture :

Hamlet : Ophélie deMillais (1852) Hamlet et Horatio au cimetière de Delacroix (1859), autoportrait de Delacroix en costume d'Hamlet (1821)

Mesure pour mesure :Claudio et Isabella Holman Hunt (1853)

Macbeth : Lady Macbeth de Fuseli , Lady Macbeth de Delacroix ~ 1850 ?

Poésie :

Ophélie de Arthur Rimbaud

Citatons célèbres :

Hamlet :

Acte III Scène I : Hamlet. - Etre ou ne pas être, voilà la question ....
Acte I Scène II : La Reine. -- ...tout ce qui vit doit mourir, passant de la nature à l'éternité .
Acte I Scène IV : Marcellus. -- Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de Danemark.
Acte II Scène II : Polonius. -- .....Que lisez-vous , monseigneur ?
Hamlet . -- Des mots, des mots , des mots
Hamlet . - .....il n'est rien de bon ou de mauvais en soi, c'est notre opinion qui le rend tel.

Fussli Lady Macbeth-somnambule au musée du  louvre

 

Macbeth:

Acte V scène  1 :  Lady  Macbeth :  Il  y a toujours  l'odeur  du  sang. Toutes les essences d'Arabie n'arriveront pas  à  parfumer  cette  petite  main .

Fussli Lady Macbeth : Musée du Louvre

Lu 1011 fois Dernière modification le dimanche, 07 décembre 2014 17:34
Plus dans cette catégorie : « Hamlet Jules César »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.