mardi, 27 janvier 2015 00:00

Delphes et son Musée

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Par sa situation géographique, Delphes s'ouvre sur un panorama grandiose du Mont Kirphis à la plaine d'Amphissa, jusqu'au golfe de Corinthe , par delà une mer d'oliveraie aux tons gris-vert .

 carte de la Grèce

carte de la Grèce avec Delphes pour centre

 

vue du site archéologique à l'Ouest de Castldie prise du N-E

 

 

La terre de Delphes, partie de l'ancienne Phocide , a été depuis la plus haute antiquité un lieu sacré grâce à sa situation géographique avec ses montagnes pour les pâturages d'été , ses plaines pour les quartiers d'hiver et des sources régulières; endroit protégé et proximité maritime, elle était le carrefour des routes d'échanges aboutissant par des gorges montagneuses à une mer presque toujours calme (la mer d'Itéa dont la baie abrite l'antique Kirrha) . Le mont Parnasse culmine à 2459m d'altitude.
Pour toutes ces raisons favorables le sanctuaire de Delphes devint un véritable carrefour et fut appelé le "nombril du monde "
Il se situe entre 500 et 700 m d'altitude dans les roches Phédriades d'où s'écoule l'eau précieuse de la source de Castalie

(vue du site archéologique à l'ouest de Castaldie prise du N-E)

 

 

 

 

D'abord sanctuaire d'une divinité féminine,Gê ou Athéna à l'époque mycénienne à partir de 1400 av JC , le site fut détruit par un éboulement à la fin de l'âge du bronze.
Il reprit son essor vers le VIIIème s où l'on trouve les premiers témoignages du culte d'Apollon :


"Dans les premiers vers des Eumenides d'Eschyle, nous apprenons de la bouche de la Pythie qu'à Gê, la mère des dieux, a succédé sa fille Thémis, puis son autre fille Titanis Phoibè, qui a donné son nom à Phoibos Apollon."

coupe en terre cuite : représentation d' Apollon

coupe en terre cuite représentant Apollon (480-470 av Jc


Selon une autre source du mythe (Hymne Homérique à l'Apollon Pythien (VIIèS av JC) : Apollon fonda son premier temple et son " bois sacré d'arbres touffus" à Delphes après s'être rendu maître des lieux en tuant Pythô, le dragon femelle qui gardait la source sacrée de Cassôtis. Pour se purifier de cette souillure(de ce meurtre), il se rendit ensuite dans la vallée de Tempé , d'où il rapporta le laurier avec lequel il construisit le premier temple.
Apollon rendait les oracles dans le sanctuaire de Gê par la bouche de la Pythie assise au-dessus de l'ouverture d'une crevasse d'où s'exhalait l' "esprit".

Les premier prêtres d'Apollon étaient des marins crétois, originaires de Cnossos, qu'Apollon sous l'apparence d'un dauphin, conduisit à Kirrha après les avoir égarés en mer. Les marins ayant demandé au dieu comment ils subsisteraient dans cette contrée stérile, celui-ci leur répondit qu'ils vivraient sans peine grâce aux offrandes des fidèles. Ce sont donc ces prêtres crétois qui ont introduit à Delphes le culte d'Apollon Delphinios (Dauphin) , qui apportèrent avec eux l'idole en bois primitive (Xoanon) et qui donnèrent peut-être à Pythô le nom de Delphes .

site de Delphes

 Le site du sanctuaire d'Apollon

delphes 2Delphes 7le trésor des athéniensdelphes6autour du sitedelphes 2

 

Vers le milieu du VIIIème s av.jc le premier temple en pierre à bâtir (moellons) fut construit par les fils d'Erginos , L'oracle acquit une grand célébrité non seulement dans le monde grec, mais aussi dans tout le monde connu d'alors.Des individus et des cités de toute la Grèce de même que des monarques barbares , envoyaient consulter l'oracle et offraient de riches présents. Ainsi s'explique la légende selon laquelle Zeus voulant trouver le centre du monde, fit envoler des deux bouts de l'univers deux aigles qui se rencontrèrent à Delphes Le lieu fut célébré comme le nombril du monde et un omphalos (nombril) y devint le symbole sacré entre tous.

Omphallos imaghe wiki

Omphalos : Symbolisme de l'Omphalos sur Wikipedia

 Les richesses que recelaient le sanctuaire de Delphes excitèrent la convoitise de Kirrha, qui trouva le moyen d'en profiter en instituant une taxe sur les pélerins de passage Ce fut là le point de départ de ce qu'on appelle la Première Guerre Sacrée (595-586 av.jc) menée contre Kirrha par les Amphictyons ou Périèques, institution qui existait déjà en d'autres endroits de Grèce. Cette guerre se termina par la destruction de Kirrha.

L'Amphictyonie :
Elle était constituée par douze tribus de Grèce centrale, d'Attique, d'Eubée, et du Nord-est du Péloponnèse qui avaient primitivement pour siège le sanctuaire de Démeter à à Anthélé , près des Thermopyles. C'étaient les Aenianes, les Achéens, le Phthiotes, les Dolopes, les Doriens, les Thessaliens, les Ioniens ,, les Locriens , les Maliens , les Magnètes, les Perrhèbes et les Phocidiens. Les délégués de ces tribus à l'Amphictyonie ne représentaient pas leur cité mais leur tribu. On les appelait les "hieromnémons" Il y en avait 2 par tribu soit 24 au total ...
Au VII s les Amphictyons décidèrent d'instituer à Delphes un deuxième siège de l'Amphictyonie.... Mais le sort du sanctuaire allait se jouer au cours de trois autres Guerres Sarées (soit 4 en l'espace de 250 ans) Le résultat final fut la destruction de la Phocide ...(Professeur Photios Petsas ancien directeur du musée de Delphes )

L'amphithéâtre et le sanctuaire d'Athéna Pronaia

delphes amphittheatre 1delphes amphithéatre 2delphes sanctuaire d' Athena pronaia

 

Le Musée

 Début de l'époque archaïque

Kouroi archaïque : chefs d'oeuvres de l'art dorique péloponnesien
(offrande des Argiens)
L'inscription porte leur nom : Cléobis et Biton Sculptés par Polymédès d'Argos

 

delpheskouroi archaiques 3

 

selon Hérodote ((I 31), Solon d'Athènes , l'un des sept sages de la Grèce était l'hôte de Crésus de Sardes. Après qu'on lui eut montré les trésors du roi de Lydie, Crésus lui demanda qui était pour lui ,l'homme le plus riche et le plus heureux. Solon cita Tellos d'Athènes, et quand la question lui ut posée pour la seconde fois il parla de Cleobis et de Biton . C'étaient de Argiens riches et vigoureux, héros de lhistoire suivante : pour la fête des Héraia, leur mère -qui était prêtressse d'Héra- devait quitter Argos pour se rendre au temple. Comme les boeufs tardaient à revenir des champs, les deux enfants prirent leur place et conduisirent leur mère à Héraion, à huit kilometres de là. Tout le monde les loua et la prêtresse leur mère , pria Héra de leur accorder la plus belle récompensequi soit . Les enfants sendormirent dans le sanctuaire et ne se réveillèrent jamais. Les Argiens offrirent leurs statues à Delphes comme celles d'hommes excellents selon la formule d'Hérodote .

 

 

 

 

 

 Le Sphinx des Naxiens (offrande au sanctuaire d'Apollon par les citoyens de l'ile de Naxos vers 580-560 av jc )

 

delphesSphinx des Naxiens 11

 delphessphinxdes naxiens1

L'aurige ( 478 ou 474 av jc)
Aucune restauration , m^me les yeux qui, phénomène assez rare sont d'origine , deux pierres noires enchâssées dans de l'émail blanc .

delphesaurige1delphesaurige4delphesaurige5

 Offrande Deinomides, tyrans de Syracuse après une victoire de course de char aux jeux pythiques de 478 ou 474 av. Jc.

delphesaurige 3 27

 " Nous sommes en présence d'une figure individuelle qui n'est cependant pas un portrait . Dans son atitude toute de grandeur intemporelle, rien de concret n'exprime le moment de la victoire. Aucun geste momentané, aucun sentiment fugitif, mais la sérénité olympienne de l'immortalité. L'homme par sa victoire devient immortel et l'artiste réussit à ciseler l'immortalité" (règles d'or de l'art grec à l'âge classique)

statues chryseléphantines VII ème s iècle av. JC

                                           delphesArtémis 5delphesApollon 7

                              Artémis                                                                                           Apollon

Fin de l'époque classique et époque hellenistique

 

delphessisyphos 1erdelphesdanseusesSans titre 17delphesagias

 Sisyphos 1er                                             danseuse de la colonne d'acanthe                         le pancratiaste Agias

Fin de la période heellenistique et période romaine

delphesautel dathéna

 Autel en marbre provenant du sanctuaire  d'Athéna Pronaia

                                 delphesantinous 21  delphesantinous buste 23

Antinoos

 Antinoos ,originaire de Bithynie, en Asie Mineure, célèbre pour sa beauté et favori de l'empereur Hadrien se noya das le Nil en 130 ap.jc alors qu'il accompagnait l'empereur en Egypte.
La légende qui entoura sa mort prétendait qu'il avait donné sa vie pour l'empereur. Hadrien le divinisa en maintes contrées et, en Egypte, il fonda Antinoopolis. Ailleurs,  Antinoos fut honoré par des fêtes et par des statues lui ont été consacrées .A Delphes il est représenté comme un dieu . Le corps blanc , lisse et brillant, contraste avec la chevelure tourmentée retenue par un bandeau qui était peut être orné d'une couronne d'or comme le laisse supposer les trous de fixation. Le marbre noir de la base souligne également la blancheur du corps.
Il témoigne du romantisme qui s'exprime dans l'art et la religion par un retour aux modèles grecs antiques . La statue en marbre parien, est l'oeuvre d'un artiste de la décennie 130-140 ap jc

 

delpheshymne à Apollon3

Hymne à Apollon

Lu 2677 fois Dernière modification le jeudi, 05 février 2015 22:47
Plus dans cette catégorie : Mistra »

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire MJ jeudi, 29 janvier 2015 20:57 Posté par MJ

    Merci de ton commentaire ma Sunny. Je voudrais encore le compléter et les images sont toujours un peu en ordre e pagaille;Je n'arrive pas à trouver la solution idéale pour leur présentation.
    Sinon oui je garde le souvenir d'un merveilleux voyage Il faut que tu fasses un circuit là-bas ! et bonne lecture de J. de Romilly qui a consacré sa vie à la culture hellenistique .

  • Lien vers le commentaire Sunny jeudi, 29 janvier 2015 19:48 Posté par Sunny

    Superbe, cet article, ma MJ !
    C'est un pays que j'espère vraiment découvrir.
    En ce moment, j'y suis plongée à ma manière, grâce à la lecture de Jacqueline de Romilly (Ce que je crois).

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.