dimanche, 09 août 2015 23:38

Il giovane favoloso

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Je suis encore sous le charme de ce film magnifique sur la vie du grand écrivain et poète .


Sur ces difficultés à surmonter les handicaps physiques, en s'émancipant d'une famille possessive et conservatrice grâce à sa rencontre avec Ranieri dont la fidèle amitié lui a permis de sublimer ses souffrances et ses disgrâces , en mettant au service de la philologie et de la philosophie sa profonde érudition et surtout en prenant le monde à témoin dans l'empathie poétique tous ces sentiments et les exaltations qui torturaient cette âme fine et sensible , condamnée à la révolte : réfutation de Dieu, de la Nature mais aussi de la politique et de tous leurs instruments .
Songeons cependant qu'il souhaitait et qu'il l'a exprimé avec force : ce pessimisme dont on l'accuse n’était pas le fruit de ses difficultés d'existence mais bien une profonde conviction de la précarité de la condition humaine très proche de Schopenhauer .

 

A lire également   l'article  de   Robert  Maggiori  sur   Libération  du  28 Avril  2011 :Affection aiguë à propos  du  livre  de  René  de Ceccaty

ansi  que   les   propos  de  l'auteur  recueuillis également par  Libération  le   28 Avril 2011 "Noir souci" de René de Ceccaty

Lu 1032 fois Dernière modification le vendredi, 02 octobre 2015 20:56
Plus dans cette catégorie : « Léopardi :la vie solitaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.