samedi, 08 juin 2013 12:44

Les aigles du Kalevala

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Chant VII :

Un oiseau vint de Laponie,
Un aigle s'envola du nord;

Il n'était vraiment pas très grand
Ni petit parmi les petits :
Son aile effleurait les nuages,
L'autre aile balayait les flots,
Sa queue s'attardait sur la mer,
Son bec frôlait les longs écueils.
L'aigle volait d'un vol plané
Observait la terre sous lui;
Il vit le vieux Väinämöinen
Au sein des flots de la mer bleue :
"Homme que fais-tu dans la mer

Héros à la merci des vagues ? "

Chant XVIII

Alors elle changea d'aspect,
Osa modifier sa forme:
Elle rassembla cinq faucilles,
Six rebuts de bêche usées,
Elle s'en façonna des serres,

Les disposa comme des griffes;
La moitié du bateau brisé
Lui servit de support solide,
Les planches devinrent des ailes,
la godille fit une queue:
Cent hommes se mirent sous l'aile
Mille héros au bout des plumes,
Cent hommes avec leurs épées,
Mille héros portant des arcs,
Ensuite elle prit son envol
S'éleva sous l'aspect d'une aigle,
Décrivit de larges circuits
Pour découvrir Väinämöinen;
Son aile effleurait les nuages,

Lu 672 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.