samedi, 08 juin 2013 00:00

L'aigle dans le dictionnaire des symboles

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'aigle dans le dictionnaire des symbole
(de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant)

Roi des oiseaux, incarnation, substitut ou messager de la plus haute divinité ouranienne et du feu céleste. Le soleil que lui seul ose fixer sans se brûler les yeux.

aigle de Sibérie   mes peintures

Aigle  (mes peintures )

Symbole si considérable qu'il n'est point de récit ou d'image, historique ou mythique, dans notre civilisation comme dans toutes les autres, où l'aigle n'accompagne, quand il ne le représente pas, les plus grands dieux comme les plus grands héros.

Il est l'attribut de Zeus et du Christ, l'emblème impérial de César et de Napoléon et, dans la prairie Américaine comme en Sibérie, au Japon, en Chine, comme en Afrique, chamans, prêtres et devins aussi bien que rois et chefs de guerre empruntent ses attributs pour participer à ses pouvoirs.

Il est aussi le symbole primitif et collectif du père et de toutes les figures de la paternité.

Mais cette universalité d'une image, n'enlève rien à la richesse et à la complexité du symbole qu'elle sous-entend......

Roi des oiseaux :
- expression de la transcendance (tradition biblique)
- symbole de la perception de directe de la lumière intellective. transposition du symbole de l'Empire..

Oiseau solaire :
- mythologies asiatique et nord-asiatiques; mythologies amérindiennes , Aztèques

Aigle aux ailes déployées = l'éclair ou la croix
- Eclair : oiseau tonnerre, emblème des civilisations de chasseurs-nomades,guerriers conquérants (aigle d'Ashur et de Zeus)
- Croix : emblème des civilisations agraires

Aigle /lion en occident

Aigle /jaguar chez les Aztéques

Aigle /serpent : Garuda ses Vedas>ciel/terre, anges/démons

L'aigle, oiseau tutélaire : l'initiateur , le psychopompe dans les traditions amérindiennes et asiatiques, Sibérie , Amérique du nord (utilisation de la plume d'aigle dans les tribus chamaniques des deux continents); aigle posé sur la cime de l'arbre cosmique.

Traditions occidentales : l'aigle un des animaux primordiaux :Irelande et Manibogi de Kulhwch et Olwen. Pouvoir de renaissance> passage par le feu et l'eau.

Au Moyen Age chez les mystiques : la prière comparée aux ailes de l'aigle s'élevant vers la lumière.

L'aigle augural et divinateur : antiquité méditerranéenne, Iran, Rome et Grèce

L'aigle gauche : Comme tout symbole, l'aigle possède aussi un aspect nocturne maléfique ou gauche. C'est l'exagération de sa puissance, la démesure de sa propre exaltation. Dans la tradition chrétienne, de Christ à l'Antéchrist, il symbolise alors orgueil et oppression, il devient le rapace cruel et ravisseur.

Aigle à deux têtes : Aigle bicéphale des anciennes civilisations d'Asie Mineure, symbole du pouvoir suprême. Selon Frazer ce symbole d'origine Hittite aurait été repris au Moyen Age par les Turcs Seldjoukides, emprunté à ceux-ci par les les Européens à l'époque des Croisades pour parvenir par ce biais aux armes impériales d'Autriche et de Russie.

Lu 674 fois Dernière modification le dimanche, 17 août 2014 22:45
Plus dans cette catégorie : L'aigle dans la mythologie grecque »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.