mercredi, 29 octobre 2014 00:00

La flûte enchantée

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Goethe  déclara  que  seule  cette musique  aurait pu  accompagner  son  Faust.

 

Dernière  oeuvre conséquente  de  Mozart   , elle est  aussi  son testament  L'une de mes versions préférées est l'adaptation  cinématographique   d' Ingmar  Bergman avec  tout  d'abord  cette   exaltante ouverture   sur  l'universalité de la  musique  .

Bâtie  à  partir  d'un conte  fée , un livret proposé  par   l'original  Schikeneder ( d'après  un recueil   de  contes orientaux Dschinnistan  de  Wieland )  Mozart   insufla   dans ce  récit lyrique, le souffle d'un  conte  philosophique porté  par  sa  musique. Il  alliait  dans  cette oeuvre les  genres musicaux   les plus variés   de   la romance  française  à l'aria italienne et  de la ritournelle au  lied  allemand  tout en  réussissant   à  donner   une unité à  l'ensemble    Mêlant  les  légendes  populaires  , il  y introduisit  l'ideal  maçonnique  avec ses symboles  et   ses rites  pour  produire   une  oeuvre   morale  et  initiatique  .  Dans l'atmosphère lourde d'une  Autriche  bourgeoise  ébranlée  par la perspective des  mouvements  révolutionnaires, Mozart    est  déjà touché par  la maladie et  sa situation  financière   est chaque jour plus précaire .  Il est  malheureux pour lui-même ,   pour  ses compatriotes, et l'humanité  tout  entière .Il souffre   et  sa compassion  pour  l'homme lui  dicte  ce message d'amour   et  de  conciliation  entre  la connaissance  , les savoirs  nouveaux  et   la  nature: les  trois temples  de   la cité de   Sarastro : Temple  de  la sagesse  encadré  par  les Temples de la Nature  et  de la raison.  L'ideal  de  fraternité  professé  par la   Franc-maçonnerie   lui   semble seul capable  d' assurer   l'harmonie  entre  les  hommes  . par  la Sagesse , le   travail et  les  arts arts en réaffirmant la triade maçonnique : Constance  tolérance  et  discretion . Beaucoup s'accordent   à reconnaitre  que  l'oeuvre s'entend ou  se voit   comme   une    séance   d'initiation  avec ses rites , ses épreuves et  ses professions de  foi .

L'aria la plus  célèbre et    un  défi  pour  toute   soprano qui  ose  l'affronter . Ici  Diana  Damrau  qui  me  semble   à  la  fois  la  plus terrible  et  la  plus  parfaite. 

La Reine  de  la  nuit    qui   incarne   les  savoirs  techniques ,le progrès des technologies , dominée  par  l'ambition  du  pouvoir   se dispute   l'amour  de  sa fille  Pamina contre   Sarastro     qui  a  kidnappé  la jeune  fille  afin  de la soustraire à   l’emprise  de sa  mère. La reine  de la nuit  exige de Pamina  le meurtre de  Sarastro ...

 

La reine  de la nuit   avait   tout  d'abord  espéré  vaincre   Sarastro avec  l'aide  d'un  jeune prince  Tamino   Grâce aux  pouvoirs  d'une  flûte enchantée donnée  par la Reine, le Prince  amoureux de  Pamina   délivrerait  la jeune  fille  en  pénétrant  dans le  Royaume du Grand  prêtre  d'Isis  et  chef des Initiés. Tamino  y gagnerait   l'amour  de  Pamina .

Il est accompagné  dans sa  quête  par   un  homme  ordinaire Papageno, oiseleur , maladroit mais pur,  loyal  à sa  manière  incarnant  l'homme  naturel avec ses faiblesses et sa  bonhommie  qui  plaisait  à    Mozart .

Rencontre  de   Papageno et  Papagena dans lla  version  de  Bergman

Après  bien  des péripéties  durant lesquelles  Papageno  rencontre  son  alter ego  féminin  Papagena, ,  les jeunes gens se  retrouvent partagés entre   les  deux  forces antagonistes . Au bout  de  toute  une  série  d'épreuves la  sagesse  de  Sarastro  triomphe   et  l'opéra s'achéve   dans le  temple  du  Soleil  ou  Sarastro , sur  son  trône  célèbre  avec  Tamino  et  Pamina,  la victoire  du  Soleil  sur  les ténèbres  .

Hymne de sarastro :O Isis und Osiris

 Mozart magic flute decor par  Schinkel

Décor  pour  représentation de la flûte enchantée  par   Karl  Friedrich Schinkel

Lu 1308 fois Dernière modification le dimanche, 10 mai 2015 01:59
Plus dans cette catégorie : « Wolfgang Amadeus Mozart Le Requiem »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.