vendredi, 01 juin 2012 00:00

Conrad

Évaluer cet élément
(0 Votes)

(1857- 1924)Originaire de Pologne , il s'exile à 17 ans et finit par s'installer en Angleterre où il adopte la nationalité britannique.Deux époques, celles des voyages et du métier de marin; il devient capitaine en 1888. L'Inde, Singapour, l'Australie, Java, Sumatra, Bornéo puis l'Afrique par son voyage au Congo. seconde époque celle consacrée à la littérature avec son premier roman en 1894, La Folie-Almayer.

Les Thèmes lui sont fournis par le souvenir de ses voyages, de ses rencontres avec des personnages complexes aux destinées souvent tragiques comme peuvent l'être celles de ces exilés que les circonstances ont poussés loin de leur port d'attache . Déchéances, désintégration, réalité sordide de l'exploitation coloniale, trahison, la discipline et le sens du devoir s'oppose en vain à la corruption.

Partagé entre un idéalisme romantique et le nihilisme d'un regard désabusé qui lui inspire selon André Topia " une insistance un peu mélodramatique sur l'inéluctabilité de la tragédie", son oeuvre est sombre et amère. Elle me semble surtout empreinte de cette nostalgie provoquée par ces grands moments d'exaltation pour des actions humaines admirables qui ne parviennent pas à racheter ses personnages ou tombent en dérision.

D'autres livres pour compléter mes préférés :

Le nègre du Narcisse(1897)

Au coeur des ténèbres (1899)

Le Duel

Nostromo (1904)

Sous les yeux de l'Occident (1911)

La ligne d'ombre (1915)

Liens sur le web:

Dossier J.Conrad sur Encyclopédie de l' Agora

Lu 1265 fois Dernière modification le vendredi, 12 septembre 2014 13:40
Plus dans cette catégorie : Le paria des îles »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.