dimanche, 15 janvier 2017 16:31

Les orgueilleux

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sortie en novembre 1953
Réalisation : Yves Allégrert, Rafael E Portas
Scénario de Jean Auranche
Musique de JP. Misraki
Interprétation : Michèle Morgan et Gérard Philipe

Synopsis:
Médecin français ayant sombré dans l'alcoolisme après la mort de sa femme dont il se sent responsable, Georges (Gérard Philipe) s'est réfugié dans un petit village mexicain . Alors qu'il n'attend plus rien de la vie Georges voit débarquer un jeune couple de touristes Tom et Nellie (Michèle Morgan )Le décès de Tom à son arrivée dans le village annonce une épidémie de méningite cérébrospinale et laisse Nellie sans aucune ressources dans le village ravagé par la maladie . Ces circonstances extrêmes rapprochent Nellie et Georges au milieu des menaces de déchéances sociale mais aussi morale .

De  J.P. Sartre à  Yves  Allégret

Un mélo disent certains ; pour moi un grand film , de ceux qui vous laissent des souvenirs lumineux.
Quand j'ai découvert sa genèse , lointaine adaptation d'une nouvelle de JP. Sartre , j'ai d'abord crié au miracle. Etait -il possible de trouver une telle dose de sentiment chez notre philosophe existentialiste ?
J'ai vite déchanté quand j'ai lu qu'il avait renié la version de Yves Allégret et je me suis précipitée sur la nouvelle.
Puis,les choses se sont remises à leur place : il y avait Typhus de Sartre d'une part et Les Orguielleux de Yves Allégret d'autre part , même si les héros portant les mêmes prénoms évoluaient dans une trame comparable. L'imaginaire pouvait bien leur avoir fait suivre les mêmes chemins , les avoir inscrits dans un même dessin , une cartographie existentielle comparable , ils ne pouvaient être confondus .
Il existe entre eux cet abîme qui sépare un humaniste d'un existentialiste blasé .

sartre typhus1   sartre typhus2

 

 

 

lesorgueilleux4les orgueilleux002

USI 20 11 2013

Lu 415 fois Dernière modification le dimanche, 15 janvier 2017 16:56
Plus dans cette catégorie : « Dans les forêts de Sibérie Never cry wolf »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.