mardi, 11 novembre 2014 00:00

Au bord de l'eau

Évaluer cet élément
(0 Votes)

(Shui-hu-zhuan= chronique des bords de l'eau
ou Shui-hu = au bord de l'eau )
de Shi Nai-An et Luo Guan-Zhong

Avant propos par Etiemble
Traduction Jacques Dars

Situation historique
La fin de la dynastie Tang mena à l'apparition de royaumes multiples sur le territoire chinois. C'est la période connue sous le nom des cinq dynasties et dix royaumes .(Xe s )
Réunification du pays et avènement de la dynastie des Song du Nord (960)
Un nouveau monde avec des modifications radicales .Face à cette Chine déjà étonnamment moderne les populations nomades des confins se font de plus en plus menaçantes. Des empires sinisés se constituent au nord , au nord-ouest et au nord- est et des vagues d'invasions successives aboutissent d'abord à la scission de l'empire chinois puis, sous la dynastie des Song du sud , à de longues guerres de résistance ou de reconquête, jusqu'à l'apparition des envahisseurs mongols qui s'empareront avant la fin du XIIIe s de la totalité du pays ..

Le roman ; de caractère éminemment populaire, il ressortit à un genre longtemps ostracisé par les lettrés confucéens et remis en honneur au XXe s seulement.
Origine orale , puis écrit en langue vulgaire . traditions narratives.

Source historique : A la fin des dynasties des Song du Sud , un certain Song Jiang dirige une bande de hors la loi dans la région du fleuve jaune et du Shan-Dong et les troupes gouvernementales ne parviennent qu'avec peine à mettre un terme à ses activités. ..Ses aventures devenues légendes populaires au XIII, apparaissent dans les opéras chinois .
Elles ont été fixées par écrit par Shi Nai-An ou Luo Guan-Zhong ou par la collaboration des deux hommes avant la fin du XIVè siècle
La version définitive remonterait au XVII s après de nombreux avatars.
J'ai trouvé dans ce roman à la fois des aventures de Robin des bois secourant le faible et l'opprimé et une atmosphère rabelaisienne .

Les cent- huit brigands

(wikipedia)
Cent-huit est un nombre important dans les croyances chinoises, et on le retrouve souvent. Le chapelet bouddhiste comptant 108 grains. On sonne les cloches cent-huit fois, certains tao comportent cent-huit mouvements, etc.
Les bandits les plus populaires de Chine ne pouvaient qu'être cent-huit.
Dans la version de Jin Sheng-Tan, les cent-huit brigands sont inspirés par les cent-huit démons libérés dans le premier chapitre par un caprice du grand maréchal Hong, officier de l'empereur Ren-Zong, de la dynastie des Song. Trente-six d'entre-eux sont liés aux astres célestes, soixante-douze autres, moins puissants, sont liés aux astres terrestres. Le premier groupe inspirera les meneurs de la rébellion, alors que le second fournira les rangs de leurs lieutenants.
Ces cent-huit hommes et femmes sont parfois des brigands professionnels, mais ce sont plus souvent d'anciens officiers de l'empereur fuyant les injustices d'un système corrompu, ou fuyant les conséquences de leur impétuosité.
Au bord de l'eau sur wikipédia

 

Lu 954 fois Dernière modification le dimanche, 26 avril 2015 23:52
Plus dans cette catégorie : « Le rêve dans le pavillon rouge

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.