Journal de Citadelle

Ici les nouveautés, les coups de cœur etc...

dimanche, 09 novembre 2014 00:00

La prose du Transsibérien

Écrit par

Cendrars2En ce temps-là j'étais en mon adolescence
J'avais à peine seize ans et je ne me souvenais déjà plus de mon enfance
J'étais à 16.000 lieues du lieu de ma naissance
J'étais à Moscou, dans la ville des mille et trois clochers et des sept gares
Et je n'avais pas assez des sept gares et des mille et trois tours
Car mon adolescence était si ardente et si folle
Que mon cœur, tour à tour, brûlait comme le temple
d'Éphèse ou comme la Place Rouge de Moscou
Quand le soleil se couche.

Blaise Cendrars :La prose du Transsibérien

Lu 583 fois Dernière modification le dimanche, 18 janvier 2015 05:25
Plus dans cette catégorie : « le peintre et son chien Madame Butterfly »