dimanche, 17 février 2013 00:00

Gustav Mahler

Évaluer cet élément
(0 Votes)

(1860-1911)

Compositeur et chef d'orchestre autrichien , né à Kaliste dans un petit village de Bohème, de famille modeste, il reçoit les influences de Haydn, de Beethoven, de Schubert puis surtout de Wagner. Son oeuvre évolue du romantisme allemand vers une musique de plus en plus novatrice et marque la charnière entre passé et modernité .

Son originalité lui vaudra de nombreuses oppositions celle de Brahms, notamment, mais l'élan donné se prolongera chez ses disciples Arnold Shönberg, Alban Berg ou Anton Webern.

Il composa essentiellement des lieder et des symphonies grandioses où le lyrisme romantique répond aux mélodies plus populaires intégrant des moments burlesques inattendus.

En tant que chef d'orchestre prestigieux et théoricien de la musique, il libéra la construction symphonique des règles établies par ses prédécesseurs et fixées par Haydn. En particulier il rompit avec l'unicité tonale dominante , choisit l'évolution libre de la symphonie qui se développe telle un roman intègrant le mélange des genres pour répondre aux arguments successifs et faisant appel à une instrumentation variée.

La richesse de l'oeuvre de Mahler tient à l'ampleur de son registre , du populaire au sublime, du naïf au grandiose tendu entre réalisme et idéalisme.

On divise généralement son oeuvre symphonique en trois périodes :

I ère pperiode

- Symphonie n °1 Titan purement instrumentale qui fit scandale à sa création à Budapest

- symphonies n° 2 Résurrection, 3 et 4 où il introduit des mouvements vocaux , inspirées comme les lieder contemporains sur des poèmes du Wunderhorn et de légendes médiévales.

On peut entendre dans la symphonie n°4 un très grand mouvement , le grand adagio en sol majeur , summum du pathétique et du romantisme , typique de Malher par ses contrastes : thèmes distincts, tonalités distinctes, orchestrations distinctes , tempi distincts ...

Symphonie n°1 Titan Direction Leonard Bernstein

Symphonie n°2 Direction Pierre Boulez

symphonie n°4 dirigée par Claudio abbado

II ème période

- symphonies 5 avec son célèbre adagietto adopté par Visconti pour son film Mort à Venise

 
 

III ème période 

-symphonies n° 8 et 9 , 10ème inachevée. Et le "Chant de la terre ".

 Maureen Forrester: "Der Abschied" (Das Lied von der Erde) by Gustav Mahler :

 

Et le très beau  Lied  de  Rückert

Lu 969 fois Dernière modification le dimanche, 10 mai 2015 02:46

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.